Vincent Lambert : le crime

Par Jean Noël René

300 personnes sont venues soutenir Vincent Lambert et ses parents,

Vincent est dans le couloir de la mort depuis 10 ans dans une unité de soins palliatifs alors qu’il ne nécessite d’aucun soin et qu’il devrait être pris en charge dans un centre pour polyhandicapés comme il en existe de nombreux en France. Vincent est l’objet d’un complot visant à faire de lui l’instrument de la légalisation de l’euthanasie en France, dernière pierre d’un édifice diabolique.

Ce rassemblement avait été relayé par la presse et la CEF qui avait appelé à prier et jeûner. Mais voilà la déception : 300 personnes. La quasi totalité de la presse mainstream, un média alternatif, les autres médias dits résistants absents, aucune personnalité de la dissidence. Tous les majors des principales associations pro vie Alliance Vitæ, et Fondation Jérôme Lejeune en les personnes de Tugdual Deville et Jean Marie Lemene.

300 personnes, un seul prêtre de la Sainte Église en soutane. Pas un seul des princes de l’église catholique n’avait jugé bon de faire le déplacement, pas même l’évêque du lieu, pourtant nouveau président de la CEF. Une musulmane, Farida Belghoul avec son collaborateur Roman pour rendre compte et une juive accomplie Véronique Lévy pour tenir la place de l’église éternelle.

Comment en sommes nous arrivés là ?
300 personnes, aucune veillée de prière organisée, le dispersement en fin d’après midi dans le désordre absolu, la cathédrale fermée à 19 heures.

300 personnes, sur les millions de catholiques ? Mais où sont ils ? Quand l’innocent doit être mis à mort devant sa mère, son père 76 et 90 ans et son frère dans l’angoisse. Ne voient ils pas, les catholiques, dans le drame qui se joue, toute proportions gardées, une similitude avec ce qu’a vécu notre Seigneur Jésus ? 
C’est vrai qu’avec le sacrifice des enfants non nés depuis 1974, ils sont habitués à reculer devant l’ennemi et même à s’accommoder des odeurs des fumées de crematoires de l’innomable.

Les associations pro vies n’avaient pas manqué l’occasion de se montrer devant les caméra mainstream pour rassurer leurs donateurs. Le boulot est fait, vous pouvez rester chez vous, nous nous occupons de tout et vous pouvez continuer à faire pleuvoir votre argent par millions dans nos caisses. Pour quel résultat ? : 300 personnes. Comment pourrait il en être autrement quand dans leur fondement ils renoncent de fait à ce qui est à l’origine de leur action. C’est à dire la foi catholique ?

300 personnes, quelques jours après l’incendie de notre Dame pour demander justice au Ciel pour Vincent et l’implorer qu’il nous fit un miracle.

300 personnes.L’effondrement sera total et la justice des innocents passera d’abord par nous catholiques cryogénisés et lâches face à l’avortement et aux lois dites de bioéthiques qui n’étaient en fait qu’un leurre pour cacher la pire des abomination cachée par ceux qui étaient pourtant financés pour la dénoncer en faisant les poches des catholiques. Elles n’ont rien d’éthique ces lois. Mais tout de diabolique.

À Reims ce matin, dans la cité où l’on sacrait Jadis les rois, le prince de ce monde va terminer son plan machiavélique la dernière partie visible de l’iceberg d’un plan qui débuta avec la séduction d’Eve. Vous serez comme des Dieux. Il fallait que la désacralisation de la vie se passe à Reims,. Pas d’oppositions. Le monde est dans sa paix…dormons tranquille… En paix.

Jean Noel René

4 commentaires sur “Vincent Lambert : le crime”

  1. L’euthanasie est le prolongement idéologique de l’avortement, c’est un avortement post-natal.

    avortement = tuer avant la naissance naturelle
    euthanasie = tuer avant la mort naturelle

    Tuer le fils Vincent Lambert, c’est en fait avorter le fils du père qui a lutté contre l’avortement.
    Ce n’est pas seulement un meurtre, c’est une punition, ce sont des représailles, voire une vengeance.

  2. La fin de Vincent Lambert n’est pas forcément pour demain !
    Je ne veux ici exprimer aucune opinion:je ne connais pas le dossier et ce ne sont pas les affirmations des uns disant que les autres ont tort qui constituent des arguments recevables surtout quand les collèges d’experts successivement convoqués ont été unanimes à de très rares exceptions près… Ce n’est même pas le sujet…
    Il y a des moments où je me demande pour qui roule ce docteur Sanchez: il sait très bien, depuis le temps, ce qu’il a en face de lui et il a fait exactement ce qu’il fallait pour faire éclater un scandale, précisément au pire moment: ce ne peut être que de la provocation! I
    Il offre à l’opinion un terrain rêvé d’affrontement de plus en pleine période électorale…. et le cadavre de son fils à une mère pour la fête du même nom! On n’est pas plus vicieux…
    Tout cela pouvait très largement être évité sur le plan calendaire – par exemple en attendant quinze jours; ou en liquidant Vincent Lambert la veille ou le soir de l’eurovision: personne n’y aurait fait attention sur le coup…
    On ne me dira donc pas qu’il ne l’a pas fait exprès!
    Dans quel but? C’est une question à laquelle je peine à répondre.
    S’il avait voulu effectivement régler la question c’était très simple: il avait l’aval de la justice, le feu vert du ministre, il lui suffisait de débrancher les sondes et de sédater… puis d’envoyer ensuite une lettre motivée par les arrêts de justice.
    Au lieu de cela, il a monté un scénario à la grand guignol avertissant, par écrit, dix jours avant (pourquoi pas six mois pendant qu’on y est?) les parents de ses intentions, de quoi laisser à toutes les hystéries (pour ou contre) la capacité de se développer et de se manifester! Cela, nul ne l’y obligeait!
    Soyons clairs: par sa stratégie (si on peut utiliser un tel mot) le dr Sanchez est aujourd’hui le meilleur faire valoir des parents Lambert!
    Pourquoi?
    Volonté d’affrontement en période électorale? Volonté de mettre Macron en porte à faux?
    L’attitude de Sanchez est a priori tout bonnement incompréhensible… et ce pourtant n’est sûrement pas le cas!
    Par ailleurs je vous signale cette lettre hallucinante publiée par le Salon Beige:
    https://www.lesalonbeige.fr/lettre-au-ministre-de-la-sante-dr-agnes-buzyn/
    On y trouve toute la suffisance habituelle et l’arrogance du petit médecin de campagne sûr de lui qui surfe sur des titres parisiens ronflants pour se faire remarquer… Mais là n’est même pas la question…
    https://www.chabons.fr/255-2109-63-docteur-sabine-paliard-franco.html
    La question est la série d’affirmations gratuites, totalement sidérantes, d’une rare imbécilité, que j’ai relue trois fois, totalement ahuri de lire ceci :
    1/ « Il me semble que Mr Vincent LAMBERT n’a pas signé de son vivant de directives anticipées, puisque cela n’était pas en vigueur à l’époque de son accident. » (sic)
    (Que voilà un argument d’un rare cynisme et d’une rare subtilité!)
    2/ « Depuis 10 ans, s’il n’avait pas eu envie de vivre, Vincent Lambert se serait débrouillé pour contracter une pneumopathie ou une infection nosocomiale. Il serait décédé depuis longtemps. » (resic)
    (Là cet « illustre médecin » va m’expliquer comment Vincent Lambert, légume inerte, aurait pu faire pour y arriver! C’est du cynisme ou de l’humour noir?
    Par ailleurs il est sidérant de voir ainsi confirmé le caractère mortifère et la banalisation des maladies nosocomiales en milieu hospitalier!
    Deux motifs à plainte auprès du Conseil de l’Ordre!!!)
    Dans l’intervalle, avec un nouveau recours judiciaire, on va prendre les mêmes et on recommencera: on peut très bien voir rétablir les sondes demain… Qui se soucie de la souffrance de cet homme pris en otage depuis dix ans? Mais personne voyons: Surtout pas ses parents: c’est une question obscène pour eux!

  3. Notre Dame, intercède pour nous, tu es la joie de tous les affligés, le secours des persécutés, la nourriture des affamés, la consolation des étrangers, le bâton des aveugles, le réconfort des malades, le soutien et la protection de ceux qui sont accablés, l’assistance des orphelins… Seigneur Jésus Christ, aie pitié de nous, aie pitié de la France et sauve nous !

  4. Les catholiques absents? Ceux qui étaient si nombreux contre le mariage gay??? A croire qu’ils préfèrent l’euthanasie au mariage homo… ou comment détourner les religions pour servir ses propres intérêts!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.