Vincent Lambert : assassinat en cours

Par Farida Belghoul

RASSEMBLEMENT POUR VINCENT LAMBERT ET LES 1700 CEREBROLESES DANS LE MEME ETAT QUE LUI EN FRANCE. VENEZ TOUS A LA PLACE SAINT PIERRE A PARIS A 16 HEURES LUNDI 8 JUILLET 2019.

Pire encore que l’euthanasie, il s’agit ici d’eugénisme c’est à dire de l’élimination des plus faibles : malades, vieux, handicapés… Répétons que Vincent Lambert n’était pas en fin de vie, ni rattaché à aucune machine, ni dans le coma…

Vincent Lambert est actuellement sans nourriture et sans eau depuis le 2 juillet 2019 à l’initiative du « docteur » Sanchez du CHU de Reims. Il est de plus perfusé par Hypnovel, un produit contenant une molécule du nom de midazolam, censé l’empêcher de souffrir les affres épouvantables de la faim et de la soif.

Vincent est en train de mourir PARCE QU’IL EST HANDICAPE COMME 1700 AUTRES PERSONNES DANS LE MEME CAS EN FRANCE.

Le midazolam est un produit contesté depuis 2014. Aux Etats Unis, il est utilisé dans les condamnations à mort et trois cas ont montré que cette molécule contenue dans l’injection d’hypnovel n’a pas empêché ces trois condamnés à mort de souffrir atrocement.

A l’article « midazolam », Wikipedia écrit :  » Le midazolam est utilisé comme partie d’un cocktail pour l’injection létale dans le cadre des exécutions de condamnés à mort notamment aux États-Unis. Mais cette technique est controversée : en effet, en 2014, trois condamnés à mort, dans trois états différents (OhioOklahomaArizona) ont été exécutés par l’administration de midazolam combiné à d’autres produits. Ces trois détenus ont montré des signes de souffrances et d’étouffement lors de leur agonie, qui a duré 26 minutes pour la plus courte, et 117 minutes pour la plus longue (contre 10 minutes habituellement)4,5. Les trois détenus sont Clayton Lockett, Dennis McGuire6 et Joseph Wood7. « 

2 commentaires sur “Vincent Lambert : assassinat en cours”

  1. Bonjour,
    Moi je connais hypnovel depuis 2016 et la mort de ma fille. Combiné à la morphine c’est un cocktail de la mort.
    Bon courage

  2. La photo de droite ,le lieu de supplice ,les fdp me font penser aux detennus des camps qui oeuvraient aux basses besognes sachant que leur tour arriverait ,,mais ces nanars de milice ne s en rendent meme pas compte ,comme les chiens qu ils sont .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.