Profs censurés

Par Roman Rodriguez

Convoquée le 15 janvier 2019 par le conseil de discipline du rectorat de Versailles, Farida Belghoul attend la sanction du ministre de l’éducation nationale. Pendant ce temps, une nouvelle loi vient officiellement restreindre fortement, si ce n’est même supprimer totalement, la liberté d’expression des enseignants.

2 commentaires sur “Profs censurés”

  1. Une loi expressément mise en place pour la faire fermer à Farida Belghoul, si les profs et les parents ne réagissent toujours pas, là c est la fin des haricots, ce système totalitaire à tous égards s affirme de plus en plus, quand les gens se réveilleront en dictature totale ils auront déjà des chaînes aux pieds, c est rien continuez à réclamer plus d argent plus de pouvoir d achat, les enfants, les lois totalitaires ça passent après Bien sur !

  2. Il veut nous la fermer ici comme ailleurs, l’exécutif. Et mes chers profs, vous êtes encore loin du compte de ce qui peut vous arriver autant de la part des élèves maîtrisant pour certains les nouvelles technologies aux buts criminels (cf la nouvelle high-tech criminalité dénoncée partout mais tue et niée en France, dite aussi harcèlement électromagnétique: agresser physiquement à distance par exemple par son smartphone ou un dispositif similaire, « no touch torture »)ainsi que de la part de l’État qui la protège… On ne s’en étonnera pas vu l’évolution des choses… Ne nous laissons pas faire. Nous ne nous laisserons pas faire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.