Périgueux : hardcore en classe de primaire

Par Farida Belghoul

La vidéo officielle ci-dessous est incontournable. Cela se passe à Périgueux, dans une classe de primaire de CM1/CM2 : les enfants sont âgés de 9 ou 10 ans. Contrairement aux apparences, cette femme n’est pas une institutrice qui transmet les fondamentaux. Selon la réforme de l’orthographe et la novlangue des féministes constructivistes, elle est professeurE des écoles, et militante au planning familial. Elle tient un livre pour enfants dans les mains intitulé POILS PARTOUT. Nous sommes en octobre 2013, trois mois avant le lancement de la Journée de Retrait de l’Ecole, dont on dira qu’elle n’était pas fondée.

A l’image, la page du livre indique : « maintenant parlons un peu de ton père ». La professeure des écoles s’adresse à ses élèves dans le cadre de « l’atelier d’éducation à la sexualité » .

Elle dit : « Petit à petit, il a grandi et son pénis s’est développé… »

Figure du père défigurée. Sans parler du fait que la page du livre à l’écran indique que ce père avait l’air d’être une fille à huit ans (à la minute 1’19).

« C’est dans quels endroits particuliers qu’on a des poils à la puberté qui apparaissent  ? »

« Au pénis ! » répond un petit garçon de la classe avec une drôle d’expression sur le visage.

L’invraisemblable propos sexuel de l’adulte devant des enfants se poursuit :

« Son pénis s’est mis à grandir et rapetisser et puis quelque chose de gluant en est sorti… »

Elle demande encore à sa classe :

« Comment ça s’appelle ça quand ce truc gluant sort du pénis ? … Qu’est-ce que ça veut dire ça ?  » 

De surcroît, syntaxe de la phrase déglinguée.

« Je crois que c’est du pipi… » répond un petit innocent.

Il perd ses illusions quand il apprend de la bouche d’une camarade de classe éduquée que c’est « du sperme ».  La professeure-militante du planning familial approuve puis précise que « ce truc gluant qui sort, ça s’appelle une éjaculation » .

Plus tard, elle expliquera au journaliste : « les mots qu’on a utilisés pendant la séance, c’est des mots heu… ben qui…  peuvent sembler surprenants… quand on les utilise à l’école primaire mais finalement… c’est des mots de la langue française et qui veulent dire ce qu’ils veulent dire, voilà ! »

Ce à quoi on peut répondre que le mot « salope », par exemple, est aussi un fleuron de la langue française, et qu’il veut bien dire en effet ce qu’il veut dire.

Après avoir mis le feu avec sa collègue, la seconde militante informe prudemment qu’il n’est pas obligatoire d’avoir des « relations sexuelles » quand on est amoureux. Elle précise tout de même que la « relation sexuelle » est autorisée à partir de 15 ans. Le rêve de chaque parent : voir son fils ou sa fille s’envoyer en l’air à 15 ans… En attendant que les « droits sexuels » l’autorise sous peu à 10 ans… Avec qui ?

Voix off de la journaliste : « La séance s’achève après une heure et demie d’échange » . Apprécions le mot échange au passage comme si l’enfant de moins de 10 ans avait une « expérience sexuelle » à partager avec autrui… La journaliste conclut en séparant bien les syllabes  et sur un ton coquin : « au pro-gram-me du pro-chain a-te-lier : com-ment on fait les bé-bés. »

Pendant ce temps-là, les mamans bossent.

Résistance ! Tous à Angers dimanche 9 avril.

Farida Belghoul

 

 

27 commentaires sur “Périgueux : hardcore en classe de primaire”

  1. P…..!!!! quand je lis certains commentaires de certaines personnes qui trouvent cela normal cette vidéo je comprends pourquoi on est arrivé aussi bas…..Ok on peut penser différemment mais là il s agit de GOSSES vous COMPRENEZ,,?????bande d’attardés qui pensez que c est cool que l école apprenne la nique aux gosses et ensuite la suite ce sera quoi, la pornographie????ET, oui car l’éveil n’est pas majoritaire et que des personnes valident cette ignominie !! L’ECOLE DOIT instruire et apprendre à lire et à écrire,ce qu’elle ne fait plus;;;;avec l’ illettrisme et les enfants sont comme des robots mais sinon non, peace and love!! c est cool que l on parle de cela à la jeunesse ,arretez de délirer,cela se voit que vous n avez jamais eu un proche ou un enfant qui s est fait violer par un pervers,vous comprenez que c est en voie vers une légalisation de la pédophilie????vous pigez ou pas?Et puis ce sont les parents qui doivent parler de ces sujets là ,cela regarde les parents et non des militants,c est le régime STALINIEN,,,??ET puis vous croyez que chez toutes les familles on parle de cela???la réponse est NON CAR il y a encore de pudeur au sein des foyers oui malgré la destruction planifiée de la famille,que cela vous plaise ou non!!!!donc un gosse qui est éduqué pudiquement , c’est à dire à RESPECTER son corps et son âme et à respecter les autres,les PARENTS ne seront certainement pas d’accord de cette intrusion vis à vis de leurs gosses,vous nous insultez d’arriérés mais nous sommes sûrement plus civilisés que vous car la PUDEUR est le reflet de l ‘âme et donc de la réflexion qui en découle de l’intelligence tandis que l’impudeur c’est la décadence,la sottise et la bestialité,nous ne sommes pas des animaux bordel et non nous ne descendons pas du singe,ça c ‘est de l enfumage des élites ok?? et pourtant ces élites nous cache la vérité car ils vénèrent satan le maudit tout en sachant que DIEU existe.Je n’écris pas ce commentaire par pour les personnes qui trouvent cette vidéo abjecte,bien sûr;;;Réfléchissez par vous MEME!!!

  2. Je suis croyante et je suis PE dans une école catholique et pourtant je ne vois rien de honteux. C’est de l’information et de la prévention. Aucun enfant n’est bouleversé. Il vaut mieux qu’ils découvrent ça de façon pédagogique et claire que brusquement dans la vie. Comme le dit un petit garçon : comme ça on sait ce qui va nous arriver.

  3. Je vais user de mon droit d’expression libre pour m’exprimer librement contre toutes ces personnes qui critiquent l’Education publique gratuite et accessibles à tous en louant l’éducation qu’elles donnent à leurs enfants à la maison et en finissant leur phrases par « Que Dieu protège mes enfants » ou ces enfants ou autres… Une belle image de l’ascension du radicalisme religieux.
    Si vous pensez qu’enseigner à votre enfant que c’est Dieu qui a créé l’homme et que Darwin est un menteur qu’il faudrait brûler au bûcher (enfin, s’il était encore de ce monde), c’est votre droit, bien que ce soit affligeant, mais ne me dites pas que l’éducation que vous donnez à votre enfant est meilleure que l’éducation publique, c’est juste ridicule.

  4. je suis du quebec et je vous trouve tres retardéecar oui c est une bonne chose de parler a 8-9-10 ans de parler de sexualite et ce que j’e ai vu est tres bien fait… et cela permet d’ouvrir le sujet en famille ce qui est parfois embetant pour les parents alors que la cela se fera tout simplement. Ils ne parlent pas que de sexualite, penis, et ejaculation mais aussi du respect de l’autre et du verset loi concernant la responsabilite de faire l’amour seulement a un age legal tout en disant bien que cela de devient pas obligatoire a 15 ans…Donc svp un peu d’ouverture d’esprit et ceux qui ont écrit salope pour l’enseignante et bien idiot est aussi dans le dictionnaire ainsi que connard

  5. Pourquoi est-ce une honte? Je trouve que c’est bien d’eclaircir la sexualite en primaire… il n’y a clairement rien de honteux à tout ca!

  6. Super orienté façon « c’est bien » mais il se cache surtout un gouvernement dirigé par des pédophiles satanistes, je sais ç à l’air fort comme terme « pédophile sataniste » mais n’importe qui s’étant renseigné sait tout ça et c’est même peu dire….On laissera pas passer de toute façon, bien que ce soit déjà en place vôtre merde là, nous aussi on se met en place, pas d’inquiétude….On vas rendre à césar ce qui est à césar

  7. ok, la violence n’arrange rien mais là excusez moi quand je vois ces deux femmes, il n’y a pas de mots …..Prendre en otage ces enfants vulnérables et innocents et les salir et violer leur pudeur,non c ‘est injuste,faudrait arrêter et punir ces adultes qui attentent à la pudeur des gosses et de la jeunesse,mais où est la loi?….IL n’y a plus de justice sauf pour les vrais coupables mais l automobiliste qui a grillé un feu et un stop ira en prison,,,,,quelle décadence!!!!Nous sommes,je pense dans la fin des temps.

  8. C pas parce qu’elle est fait violé par son père qu’il faut faut faire de même avec nos enfants, espèce de …, quel école Française à t’inquiète , on vit dans un pays de pédophilie voilà la vérité , j’espère que des cours comme ça n’aurons jamais lieu dans nos écoles, sinon je sort mes enfants de cette éducation de traînée , à bon entendeur , ça ma dégoûte !!!!!

  9. Je ne vois rien de choquant dans ce film. Ceux qui se trouvent choqués devraient se poser la question de « pourquoi suis-je choqué? » Je m’avance sans doute mais il me semble que ceux qui trouve ça « scandaleux » ou « honteux » doivent eux même avoir un problème sérieux avec la sexualité. Je ne lis dans les commentaires que des « bondieuseries » ce qui explique tout. La présentation du film faite par Farida Belghoul n’est pas honnête, c’est juste un parti pris. Contrairement à ce qu’elle dit, je ne remarque pas que les enfants se trouvent particulièrement gênés, par contre on voit bien que mme Belghoul tient à ce que nous soyons d’accord avec elle… Dire au spectateur ce qu’il « doit » voir et comprendre me paraît très pervers. Je ne vois aucun encouragement à avoir des rapports sexuelles dans le film à partir de 15 ans , c’est juste la loi! D’autre part elle ne fait curieusement pas mention de la satisfaction exprimée par les enfants suite à ce cour!
    Et si vous croyez que dieu existe, comment pouvez-vous nier qu’il ait dit »croissez et multipliez vous… » et bien ceci n’est possible que parce qu’il a crée l’homme avec un pénis, des poils, du sperme, une érection, une éjaculation… sans quoi vous ne seriez pas là pour écrire vos commentaires dégoutés,ne vous en déplaise…

  10. Et non, toutes ne « bossent » pas, la preuve avec zarra… Pffff! C’est grâce à des femmes et tristement mères comme vous que bien des filles de soit disante bonne famille avec qui j’ai eu des relations sexuelles à l’adolescence et plus tard jusqu’à mes 22ans, ne se préoccupaient ni de l’emploi d’un préservatif, ni ne se souciaient du risque de grossesse. Heureusement, j’ai eu une mère qui ne se considérait pas que comme une poule pondeuse grenouille de bénitier… Merci à mes parents de ne jamais avoir été si rétrogrades. Pour votre information mesdames, la grande majorité de la gente féminine est incapable de réaliser un simple schéma de son intimité arrivée en terminale. Certaines d’entre vous ont leurs règles à 10ans et sont en mesure de tomber enceinte donc merci pour elles si ces tabous dont l’article traite sont annihilés dans nos écoles à l’échelle nationale….!!! Il n’y a rien d’offensant à traiter des choses de la vie si cela peut contribuer à limiter l’IVG et désengorger les planning familiaux, sacro saints lieux temoins des accidents liés à la perfidie de l’ignorance et de l’hypocrisie.
    De surcroît, les cours à domicile ne valent rien et c’est comme cela que l’on forme des asociaux!
    Bien cordialement

  11. Les pauvres petits !!!!
    de ma part j’ai mis ma fille dans une école musulmane et je suis soulagé grasse à Allah (Dieu ) et puis Mme farida belghoul qui ma ouvert les yeux sur ce qui ce passe a l’école…
    Vraiment des idées sataniques ……
    Qu’Allah protége ses petits énoncent

      1. je suis pour et contre pour le coté d expliqué que rien est « obligé » même si l on est amoureux mais contre le reste sexualisé les gosses c est la pire chose a faire en primaire des mères et des pères ce sont vu retiré leurs gamin par les service a l enfance pour comportement soit disant sexuels mais quand je vois sa je comprend que le problème ne viens pas de nos enfants mais de l éducation ressue a l école! informé au collège mais pas en primaire , cette vidéo est juste honteuse d une certaine manière!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.