Nabil Ennasri fait semblant de défendre Tariq Ramadan

Par Farida Belghoul

Nabil Ennasri en est à sa troisième vidéo de soutien à Tariq Ramadan. Carriériste, et à ce titre opportuniste à souhait, le jeune premier fait semblant de défendre son mentor. Il était en effet l’étudiant du présumé coupable de viols, sur personne vulnérable notamment.

Récemment titulaire d’un doctorat en sciences ès carriérisme, Ennasri annonce sans complexe dans la vidéo ci-dessous – en riant – que le doctorat remplace l’ijaza à l’époque moderne… Or, l’ijaza n’a pas pour but unique de sanctionner un savoir, mais également et surtout de transmettre la baraka à travers un isnad qui remonte jusqu’au Prophète (saws).

Le propos hérétique de ce jeune loup masqué lui vaudra bien une jolie récompense : la place laissée vacante par le violeur présumé ?

Par son soutien techniquement au point, Nabil Ennasri absorbe la légitimité de son maître pour mieux le lâcher ultérieurement. L’ayant initialement soutenu, il se défendra à son tour d’être un nécrophage. Le docteur opportunistus attend une éventuelle preuve irréfutable de la culpabilité de son maître. Dès lors, il lèvera les bras au ciel, présentera ses excuses, érigera sa loyauté comme garante de sa probité, et s’abîmera dans une déclaration qui rendra hommage aux possibles victimes qu’il vomit aujourd’hui.

Résultat de recherche d'images pour "nabil ennasri"

Scénario d’autant plus probable qu’il montre – une fois de plus – sa soumission à la république athée. Soumission qui ne date pas d’aujourd’hui : on se souvient de son interprétation de la Marseillaise qu’il a chantée un jour sur le bord d’un trottoir de la capitale. Dans ses trois premières vidéos de soutien, le disciple du maître prend soin en effet de semer aux détours de ses phrases apparemment révoltées des mentions républicaines bien choisies pour rassurer ceux dont il espère l’adoubement sacrilège.

Nabil Ennasri a appris de Tariq Ramadan comment manier le double discours au bénéfice du pouvoir et au détriment de « ses frères et ses sœurs de la communauté ».

Finira-t-il lui aussi au cachot, pour une raison ou une autre, car la fréquentation du diable y conduit tout droit ?

 

Laisser un commentaire