L'infirmière qui faisait semblant de vacciner

Par Farida Belghoul

Une infirmière italienne de Trévise faisait mine de vacciner les enfants. Elle n’aurait pas vacciné plus de 500 enfants, à l’insu de leurs parents, pendant plusieurs années.

Les autorités sanitaires de Trévise ont annoncé lundi le licenciement d’une de leurs infirmières. Emmanuela Petrillo est sous enquête depuis le mois d’avril. aurait pratiqué ces «fausses injections» de 2009 à 2015 dans au moins deux établissements. Ses collègues s’étaient rendus compte qu’elle faisait semblant d’administrer les vaccins car les enfants qui passaient par elle ne pleuraient pas.

Et du coup, qu’ont-ils faits les bons collègues ? Ils l’ont tout simplement balancée… On connaît.

Depuis, quelque 550 enfants, dans les régions de Trévise et du Frioul, ont dû être reconvoqués par les services de santé pour être immunisés.

Bien que la jeune infirmière a refusé d’exposer ses motifs, elle a suscité un large mouvement de sympathie parmi les opposants à la vaccination, très actifs dans la Péninsule.

 

 

 

 

 

7 commentaires sur “L'infirmière qui faisait semblant de vacciner”

  1. Elle a fait semblant de vacciner les enfants qui eux n’ont pas fait semblant d’être en bonne santé. Mais heureusement, les services de santé ont repris les choses en main, les petits seront maintenant tous malades « normalement ».

  2. Et aucun enfant n’a eu de problème de santé sans ses vaccins? Rien d’autre n’a alerté? Donc ces enfants se portent très bien n’est-ce pas? Alors quoi? Qu’on lui foute la paix.

    1. J’ai déjà pris près de 30 000 d’amendes pour le combat que je mène. Si vous sortez vous payez les frais de la prochaine procédure contre moi et les condamnations,je vous dis ce que j’en pense, Monsieur l’anonyme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.