La pédophilie est-elle autorisée en islam ?

Par Farida Belghoul

Maâmar Metmati travaille depuis longtemps sur les recueils compilant les paroles du prophète de l’islam. Les deux plus grands auteurs de recueils sont Muslim et Bukhari, références difficilement contestables dans le monde musulman.

Maâmar Metmati, quant à lui, s’est montré très critique depuis une dizaine d’années à l’égard de ces livres, comme il l’est à l’endroit des imams vendus à la république. Pour lui, un certain nombre de dires prophétique sont suspects, en ce sens qu’ils ne proviendraient pas du prophète Muhammad (saws), et seraient donc ainsi les produits d’imaginations sacrilèges.

Aujourd’hui, il s’attaque à un gros morceau : celui du traitement de la pédophilie en islam. Ce crime est-il autorisé dans la religion musulmane ? La réponse est catégoriquement non. Le prétendre, en s’appuyant notamment sur le prétendu mariage de Aïcha avec le prophète signale la présence d’un ennemi de la religion islamique ou d’un abruti dangereux.

 

5 commentaires sur “La pédophilie est-elle autorisée en islam ?”

  1. LE RESPECT DE L’INNOCENCE DES ENFANTS : UNE VÉRITÉ QUE DIEU NOUS A RÉVÉLÉE À TOUS.

    Curieuse vidéo…

    Au début, ce monsieur annonce qu’il démontrera scientifiquement que la pédophilie n’est pas dans l’Islam.
    Puis il tourne en rond sans démontrer autre chose que son absence d’arguments : il est manifestement gêné, et l’on a presque l’impression qu’il croit que Mohammed aurait été pédophile et qu’il veut le cacher…

    Alors changeons d’approche.
    Dans toutes les religions révélées – Judaïsme, Christianisme, Islam – il y a d’abord l’inspiration authentique reçue de Dieu par les Prophètes : elle seule dit la Vérité !
    Mais après la Révélation, viennent toujours les imposteurs : ce sont eux qui établissent toutes ces « traditions » contradictoires qui poussent les croyants des diverses religions à s’entretuer pour servir les politiciens plutôt que Dieu !

    L’Islam n’y fait pas exception !
    Dieu a révélé sa parole à Moïse, à Jésus, à Mohammed : pourquoi les Juifs, les Chrétiens et les Musulmans veulent-ils absolument la recevoir de Maïmonide, d’Augustin ou d’Al Boukhari ?

    Ce que nous savons de Mohammed suffit, pour que nous soyons CERTAINS qu’il n’était pas un pédophile : Dieu ne révèle pas sa parole à des ordures !
    Mohammed a renoncé aux richesses qui lui auraient permis de satisfaire tous les vices de la terre s’il les avait eus : au lieu de cela, il s’est engagé dans des années de combat, de privations et de souffrances.
    Vainqueur, il a fait grâce à la plupart de ses ennemis, el au lieu de s’installer dans un palais doré, il a continué à cultiver son jardin de ses propres mains.
    La cruauté va souvent de pair avec la luxure : jamais Mohammed n’a commis la moindre violence à l’encontre d’un de ses serviteurs.
    Il aimait les femmes, et il révéla sans doute avec soulagement la sourate qui dispense la femme adultère de châtiment, si elle jure qu’elle est innocente – et sans doute a-t-il souri, quand Dieu ajouta qu’Il n’était pas dupe de ce parjure…

    Alors que nous importe que la plume des scribes ait proféré tant de sornettes au sujet du Prophète de l’Islam ?
    Que nous importe que des pervers repus vivant dans des palais dorés, aient tenté d’attribuer leurs propres vices à celui qui endura la faim et vécut la rude vie de caravanier puis de combattant au service de la Vérité ?
    Le mensonge disparaîtra, et la Vérité triomphera : il n’y a qu’un Dieu, Il a révélé Sa parole à Abraham, Moïse, à Jésus et à Mohammed, et dans notre cœur à tous il a inspiré le respect pour l’innocence des enfants.

    1. je ne défends personne mais je pense que vous devriez lire l’histoire dans son contexte temporel; Aicha avait 19 ans et non 09 ans les arabes dans ce temps n’exprimaient pas le besoin de citer la dizaines puisque pour eux c’était une évidence. Chose qui se fait de nos jours pour donner l’Age ou le prix des biens dont la valeur est connue de tous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.