La justice républicaine a-t-elle le doit de vie et de mort sur Vincent Lambert ?

Par Roman Rodriguez

SABER SOLO RECOIT FARIDA BELGHOUL ET MAGALI LEPAPE, MARDI 14 MAI 2019, à 22h15, EN DIRECT, SUR SA CHAINE YOUTUBE.

La justice républicaine a-t-elle le doit de vie et de mort sur Vincent Lambert ? Quelles conséquences cet acte de mise à mort aura-t-il sur l’ensemble de la société ?
TOUS AVEC LES PARENTS DE VINCENT POUR SAUVER LEUR FILS DE LA MORT (de faim et de soif) !
Sachez que, contrairement aux mensonges mainstream, Vincent 
n’est pas sous un traitement quelconque. Il est simplement nourrit et hydraté depuis dix ans. Il n’a aucun traitement. Il n’est donc pas malade contrairement à ce que laisse entendre la formule officiel : « arrêt des soins »…

Soyez tous demain sur la chaine de Saber Solo pour comprendre les enjeux de cette décision invraisemblable mais pourtant bien réelle…

4 commentaires sur “La justice républicaine a-t-elle le doit de vie et de mort sur Vincent Lambert ?”

  1. Je sais ce qu’en a dit attali quelque temps en arrière, dixit un article de libé à l’époque :
    https://www.liberation.fr/checknews/2018/10/12/non-jacques-attali-ne-promeut-pas-l-euthanasie-des-plus-de-65-ans_1684599
    Et bien qu’il commence par montrer l’exemple, lui qui a largement dépassé les 60 !
    Simplement il me semblait avoir compris que ni lui ni son épouse ( avant l’accident ) ne souhaitaient d’acharnement thérapeutique ( mais aucune preuve écrite ). S’il est encore en état de comprendre ce qui peut lui être demandé, pourquoi ne pas lui poser directement la question. Mais non à ce que j’en ai compris il n’est pas en état de comprendre.
    Est-ce une belle vie pour lui que celle qu’il lui reste depuis 10 ans maintenant ?
    Personnellement si une telle chose devait m’arriver, je ne vois pas l’intérêt de continuer à vivre aussi lourdement handicapé et devoir faire appel à la famille H24 sans parler des frais que tout cela engendre.
    Vincent Lambert n’est pas le seul dans cet état ils sont 1000 à 2000 personnes dans un cas similaire et absolument pas médiatisés pour autant.
    Oui Roman vous avez surement raison, ils préparent le terrain avec Vincent ils se servent de lui et de son drame et peu importe que ce soit Vincent Pierre Paul ou Jaques

    1. Nous n’avons pas à prendre un autre parti que celui de la mort naturelle. Si on veut voir « partir » Vincent Lambert il faut le demander à Dieu… et uniquement à Lui… Et c’est à Lui d’exaucer ou pas votre demande… On peut aussi demander qu’il guérisse… Et quand on ignore tout de ce drame, on n’a rien de mieux à faire qu’à refuser toute spéculation qui conduirait à la légalisation de l’euthanasie (l’état nazi)…

  2. Bonjour, je n’ai pas d’avis sur l’affaire Lambert, je suis toujours dans le doute le concernant. J’avais d’ailleurs acheté un bouquin relatant son parcours que je n’ai pas encore lu. Je sais que de son vivant il ne voulait pas d’acharnement thérap. ainsi que son épouse ( d’après ce que j’en ai lu ).
    Petite anecdote sur le sujet, avec un membre de ma famille ( agé ) en phase terminale hospitalisé en soin intensif, alimentée par sonde…. L’un de ses enfants, très attaché à son père ne voulait pas qu’il parte …cette personne avant d’être retraitée était chef de service dans ce même hôpital, donc connue …et bien rien que pour ça ils ont maintenu son père sous intubation et autre, pendant un bon mois dans cette situation, pour au final, finir par le débrancher quand même.
    Mais personnellement pour y être allée le voir tous les jours, ce regard que je croisais parfois en le regardant, je ne l’oublierai jamais. J’y ai souvent lu la peur  » sic  » des yeux qui d’un coup s’ouvrent en grand et s’écarquillent. Ils se sont acharnés à maintenir un semblant de vie juste pour sa fille qui égoïstement ne pensait qu’à son propre intérêt et non à l’intérêt réel d’une personne réellement en fin de vie
    Bref, je ne suis pas certaine qu’il faille laisser Vincent encore dans cette situation 10 ans après.
    Après, l’histoire d’Attali sur l’euthanasie à partir de 60, c’est une autre histoire

    Pour info sur buzin : https://www.marianne.net/politique/le-mari-medecin-de-la-ministre-buzyn-recase-comme-conseiller-juridique-du-gouvernement#main-content

    1. Nous déplorons votre incertitude. Il est un principe clair : tu ne tueras point. De plus, ouvrez les yeux sur le fait que cette « euthanasie » qui ne dit pas son nom ouvre un boulevard pour la légalisation de la l’euthanasie toujours interdite en France. C’est cela que vous voulez ? Autoriser l’euthanasie ??? Vous rendez vous compte des conséquences criminelles qui en résulteront ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.