Fin de la liberté d'expression des profs

Par Roman Rodriguez

Il est incontestable que ce projet de loi sort tout droit du conseil de discipline organisé par le rectorat de Versailles contre Farida Belghoul, et présidé par Charline Avenel, recteur et amie de jeunesse de Macron.

Qu’on se le dise : les termes de ce projet de loi sont intégralement présents dans la convocation reçue par Farida Belghoul en octobre 2018… pour un conseil de discipline réuni trois mois plus tard, le 15 janvier 2019.

C’est la frousse des parents qui nourrit les lois liberticides. Ils auront beau jeu de dire que les enseignants n’ont pas eu le courage de parler… Qu’ils se regardent dans une glace. Malheureusement, leurs enfants paieront l’addition. Et plus tard, la vieillesse des lâches sera un enfer…

Signez au moins la pétition de Saïd BenMouffok puisqu’on ne peut pas imaginer faire plus efficace avec des pleutres… Quelle débâcle !

4 commentaires sur “Fin de la liberté d'expression des profs”

  1. Cette absence de conscience des parents est à pleurer ! Plus occupé à se donner en spectacle sur instagram ou à poster des conneries sur face book voila ce que font les parents, ces gens laisseraient l institution manger leurs enfants sans broncher, du moment qu’ils ont les séries sur netflix, le système de manipulation destiné à les faire dormir à parfaitement fonctionné c’est consternant !

    1. hélas hélas…

      Les mamans solo, les pères abandonniques, les divorces, les femmes couchant à tout va, les enfants naissant dans des configurations chaotiques …

      Les cœurs sont morts. Les 11 vaccins, l’initiation officielle à la pornographie, n’ont pas suscité 1/10 ème de ce qui a fait descendre les GJ dans la rue.
      C’est pitoyable certes, et il faut faire un travail colossale pour dépasser et transcender le constat anxiogène que la plupart des homosapiens ont fini par être convaincus que laisser ses enfants se faire violer, tabasser, torturé, relève de dégâts collatéraux dont on peut s’accommoder pour continuer à téter au sein de la ripoublique démoncratique nourricière.

      Les parents actuels ont été abreuvés des graines du mal et de la subversion.

      L’ingénierie sociale satanique a effectivement fait le boulot.

      Céline avait déjà développé la question en long et en large avant facebouc et cie : le peuple ira allégrement se faire massacrer lors de la grande boucherie finale.

      Alors que leur importe le sort de leur progéniture…
      Nous vivons vraiment une époque épouvantable

      Revenons à Dieu
      Que la paix nous accompagne

  2. La ripoublique démoncratique fait tomber le masque en France. Ces élites du mal sont détestables au plus haut point et, à moins d’une action concrète comme le fût la JRE en 2014, une simple pétition ne changera rien à l’agenda des suppôts du diable qui se sont emparés de nos institutions et corps intermédiaires en France.
    Notre patrie est sous occupation satanique, la guerre est ouvertement et grossièrement déclarée.
    Pendant ce temps, que font les gueux que nous sommes ? Continuons à faire tourner le ventre de la bête et à l’ouvrir un peu pudiquement les jours de repos … On est loin dans la perdition. Tant qu’on s’entête dans l’athéisme et le matérialisme, nous laissons les brèches ouvertes aux forces infra humaines pour faire de la populace un amas de combustible sans âme…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.