Keopi Cat fustige Levavasseur

Par Farida Belghoul

Levavasseur est enfin démasquée.

Mais, par ailleurs Keopi Cat, je voudrais te dire que la « démocratie », concrètement irréalisable de surcroît, est un contre-principe quantitatif qui s’oppose à la souveraineté qualitative du Bien… La démocratie est une invention du Mal pour garder ses victimes sous emprise, c’est un leurre manipulatoire…

Ce qui compte, c’est la réalisation des principes du Souverain Bien : Bonté, Générosité, Equité, Charité, Justice, Paix… qui passent obligatoirement par l’interdiction sacrée de l’Usure. Usure actuellement présente dans tous les aspects de la vie quotidienne. Si L’Usure disparaît de nouveau, « les atteintes à la démocratie » n’auront plus lieu d’être. La démocratie n’interdit pas l’usure, et tout le problème est là…

C’est sans doute pour l’instant difficile à comprendre mais je suis sûre que ça viendra, quand toutes les cartes « démocratiques » auront brûlées dans le jeu du Malin… Mais oui le peuple a raison de refuser Levavasseur et sa liste diabolique aux européennes ! Et oui tu as raison d’alerter les GJ sur l’escroquerie Levavasseur et sa liste conçue pour égarer le peuple… Quand on sait que c’est l’Union Européenne qui a validé toutes les politiques de socialisation et de sexualisation précoces des enfants pour engouffrer l’humanité dans un puits, on mesure à quel point cette Levavasseur est mauvaise… Je partage ta vidéo, mon amie.

 

1 commentaire sur “Keopi Cat fustige Levavasseur”

  1. Bonsoir, j’apprécie beaucoup Keopi Cat que je trouve également très courageuse, comme Farida

    Dernières nws du jour, trouvé : https://www.francetvinfo.fr/culture/bd/le-ministere-de-l-education-nationale-reconnait-une-erreur-apres-avoir-recommande-un-manga-inapproprie_3172125.html

     » Nous devons vérifier le contenu de chaque ouvrage recommandé mais, là, nous avons fait une erreur. » Le ministère de l’Education nationale a demandé, jeudi 31 janvier, à tous les enseignants « de vérifier que La Montagne magique de Jirô Taniguchi n'[était] plus mis à disposition des élèves ». Cité par Le Parisien, qui révèle l’information, le ministère explique que le contenu de l’ouvrage « paraît inapproprié ».

    Cette bande dessinée publiée par Casterman et conseillée à partir de 14 ans était officiellement recommandée en 2016 aux élèves de CE2, CM1 et CM2. Dans ce manga, un personnage raconte à deux enfants l’histoire d’une sorcière qui « aspire votre zizi », qui « le suce en disant ‘Hmmm, c’est bon !' » et qui affirme que « le zizi des petits garçons, c’est ce qu’il y a de meilleur ». Le personnage ajoute ensuite que la sorcière « suce » les filles « là où tu sais ».

    En novembre, une mère d’élève d’une école de Fresnes (Val-de-Marne) s’était émue du « caractère pédopornographique » de La Montagne magique après que son fils de CP avait rapporté l’ouvrage à la maison. Elle avait alors alerté le ministère de l’Education nationale. »

    1 erreur ????????
    Je n’y crois pas l’ombre d’1 seconde, j’ai le droit encore ??????
    A gerber une fois de plus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.