Gilets jaunes et prédateurs

Par Farida Belghoul

Florian Philippot, l’ancien du FN, ne perd pas le nord. Initiative scandaleuse de sa part : récupérer le nom des Gilets Jaunes et le déclarer à l’INPI pour sa promotion personnelle. Philippot vient de transformer en marque commerciale ce mouvement social. Le but du scélérat est transparent : intégrer le nom des Gilets jaunes dans sa future campagne pour les Européennes. Philippot veut apporter sur un plateau la légitimité des Gilets Jaunes… au parlement européen ! Ce parlement qui, rappelons-le, vote les lois scélérates contre le peuple. Monstrueux ! Comble de perversité, il n’est pas le seul…

Ecrivez partout des commentaires, rédigez des messages en masse pour dénoncer ces vampires dont le seul but est de gratter les dernières touffes de laine sur le dos des pauvres moutons.

Faudrait sérieusement songer à ne plus voter pour ces voleurs. Gardons la légitimité du peuple au frais, loin de ces flammes venues tout droit de l’enfer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.