Bassem Braïki invite Farida Belghoul pour parler de l'échec scolaire et de l'éducation sexuelle à l'école

Par Roman Rodriguez

Invitation surprise de Bassem Braïki !

Farida Belghoul parle, vendredi 16 avril 2019, à 21h50, sur la chaine Youtube de Bassem Braïki Officiel Street.

Depuis septembre 2018, l’éducation sexuelle est imposée à tous les élèves de France, des écoles, collèges et lycées. Trois cours au minimum par an.

Des retours du terrain nous apprennent régulièrement ce qui se passe au cours de ces séances d’éducation à la sexualité. De nombreux parents nous interrogent, inquiets…

C’est, pour Farida Belghoul, une occasion exceptionnelle de s’adresser aux jeunes et aux parents des quartiers qui écoutent cette chaîne afin qu’ils ouvrent les yeux sur cette question. Le boycott général, et l’embargo organisés, pour empêcher le mouvement JRE de s’exprimer est l’un des obstacles majeurs à la protection des enfants et des adolescents.

Cette émission contribuera à lever le voile.

5 commentaires sur “Bassem Braïki invite Farida Belghoul pour parler de l'échec scolaire et de l'éducation sexuelle à l'école”

  1. Je viens de voir l’intervention de MMe belgoul sur la chaîne de BASSEM BRAIKI ….. très bonne initiative. Je suis tout à fait d’accord avec Mme belgoul. Il sont entrain de laver le cerveau de nos enfants ….. Merci merci merci de cette intervention. Est ce que votre association est domicilier à paris ?

  2. Bonjour, quoi que certains pense de bassem. Il possède une audience capable de partager votre message au plus grand nombres. Et ceux qui le détestent le plus sont ceux qui le suivent le plus… Très bon live se soir in ch Allah.

  3. Oh non svp pas lui… je commence à vous suivre et à m’informer sur votre site et vos vidéos et je vous remercie pour toites les infos que vous apportez. Mais svp passer oar ce genre de personnage, c’est discréditer votre parole.

    1. Il faut parler PARTOUT, absolument PARTOUT OU C’EST POSSIBLE. Pour sauver le maximum d’enfants. Le mouvement JRE et Farida Belghoul sont boycottés par tout le monde, y compris par de nombreux médias « alternatifs » du net, ce qui est un obstacle majeur à la protection des enfants et des adolescents. Il n’est plus l’heure de faire la fine bouche. La situation est catastrophique… C’est une information générale, et la prise de conscience du plus grand nombre qui peut, avec l’aide de Dieu, renverser la vapeur et conduire le combat à la victoire ! Pour protéger nos enfants !

Répondre à Warda modo Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.