Yves Laurent (le maso), Pierre Berger (le sadique) et moi

Par Roman Rodriguez

Fabrice Thomas est l’auteur d’un livre édifiant sur deux idoles de la gauche française. Lui-même amant de Laurent (pour ne pas l’appeler « saint ») il déclare dans cette interview que les deux stars étaient « des malades sexuels » : Berger  sadique et Laurent masochiste. Le second ayant voulu un jour tuer le premier de notoriété publique. Fabrice Thomas dit dans son livre intitulé « Saint Laurent et moi » qu’il portait deux casquettes : flagellé par Berger et flagellant sur Laurent. Berger fut de son vivant, on le sait, très protégé par la république – qui désormais ne peut plus rien pour lui… « Son truc à lui », d’après Fabrice Thomas, « c’était d’être entouré d’esclaves sexuels ». Quant à Laurent, il fut addict à la drogue jusqu’à la déchéance totale.

Conclusion de Fabrice Thomas : « Berger n’avait pas de limite, aucune limite… Weinstein et DSK, à côté de lui, sont des enfants de choeur ».

Et ce sont ces deux-là qui constituent une référence pour nos démocrates en ce qui concerne la Grossesse Pour Argent (GPA) et la Paternité Malheureusement Absente (PMA).

Pierre Berger dans le livre de Thomas – extrait :

Yves Laurent dans le même ouvrage – extrait :

3 commentaires sur “Yves Laurent (le maso), Pierre Berger (le sadique) et moi”

Laisser un commentaire