Yves Laurent (le maso), Pierre Bergé (le sadique) et Fabrice Thomas

Par Roman Rodriguez

Fabrice Thomas est l’auteur d’un livre édifiant sur deux idoles de la gauche française. Lui-même amant de Laurent (pour ne pas l’appeler « saint ») il déclare dans cette interview que les deux stars étaient « des malades sexuels » : Bergé  sadique et Laurent victime masochiste. Le second ayant voulu un jour tuer le premier de notoriété publique parce que l’autre lui avait fait manger sa merde… Fabrice Thomas dit dans son livre intitulé « Saint Laurent et moi » qu’il portait deux casquettes : flagellé par Bergé et flagellant sur Laurent. Bergé fut de son vivant, on le sait, très protégé par la république – qui désormais ne peut plus rien pour lui… « Son truc à lui », d’après Fabrice Thomas, « c’était d’être entouré d’esclaves sexuels ». Quant à Laurent, il fut dépendant de la drogue jusqu’à la déchéance totale.

Conclusion de Fabrice Thomas : « Bergé n’avait pas de limite, aucune limite… Weinstein et DSK, à côté de lui, sont des enfants de chœur« .

Et Bergé fut une référence de la république maçonnique en ce qui concerne la Grossesse Pour Argent (GPA) et la Paternité Malheureusement Absente (PMA). Il voulait s’entourer d’esclaves dites-vous Fabrice, tout s’explique… et tout est logique.

Pierre Berger dans le livre de Thomas – extrait :

Yves Laurent dans le même ouvrage – extrait :

4 commentaires sur “Yves Laurent (le maso), Pierre Bergé (le sadique) et Fabrice Thomas”

    1. Oui en effet, assez honteux et hautement hypocrite car il faisait la leçon à tous. Je m étonne que ce jeune homme se soit laissé faire à ce point dans l horreur car il ne mourait pas de faim, il aurait pu fuir. Subir cela est horrible, il était payé pour et faire ensuite un cancer c est triste tt ca. Mais tant qu’on est adulte, c est une chose mais dire qu’il y avait des enfants marocains que l’on payait aussi pour subir des atrocités, l argent permet des horreurs, dommage

Laisser un commentaire