Enfants violés au Royaume Uni

Par Farida Belghoul

Selon une enquête du « Sunday Mirror », un millier d’enfants auraient été victimes d’agressions et de viols, parfois collectifs, depuis les années 1980 à Telford. Une enquête indépendante a horrifié l’opinion publique.

L’enquête du « Sunday Mirror » révèle que :
  • Les travailleurs sociaux de la ville auraient été au courant des abus depuis les années 1990, mais que la police aurait mis dix ans à lancer une enquête.
  • Les membres du conseil municipal auraient préféré considérer les enfants comme des « prostituées » plutôt que comme des victimes.
  • Les autorités n’ont pas « tenu de dossiers » sur les agresseurs, membres de communautés asiatiques, par crainte de « racisme ».
  • La police a omis d’enquêter sur un cas récent jusqu’à ce qu’un député intervienne.
  • Une victime affirme que des policiers auraient essayé de l’empêcher de découvrir pourquoi ses agresseurs n’avaient pas été poursuivis.

Une adolescente de 14 ans a déclaré au « Mirror » « avoir été forcée d’avoir des relations sexuelles avec plusieurs hommes dans des restaurants de vente à emporter ou des maisons dégoûtantes ». Elle expliquait se rendre dans une clinique locale pour prendre la pilule du lendemain « au moins deux fois par semaine » mais « personne n’a jamais posé de questions ». Ses agresseurs la menaçaient de représailles si elle parlait.

Ces jeunes filles étaient très souvent issues de la classe ouvrière blanche, démunies, et ciblées pour cette raison.

Source : nouvelobs.com

 

 

Laisser un commentaire