Un toubib scatophile bien trouvé contre les médecines alternatives

Par Fehrat Babacar

On nous prend vraiment pour des imbéciles finis. Un médecin scatophile est monté en épingle par les medias pour interdire les médecines alternatives. Un vieux médecin âgé de 80 ans comparaissait lundi 19 mars, à Rennes, pour avoir exercé illégalement la médecine. Il préconisait notamment un vaccin réalisé à partir de matières fécales.

L’homme avait été définitivement radié de l’ordre des médecins en 2006, pour charlatanisme. Mais il a poursuivi son activité, avant d’arrêter totalement, il y a trois ans. Le journal Ouest France, media mainstream financé comme il faut, par qui de droit, écrit dans ses colonnes nauséabondes :

« Les personnes qui venaient me consulter savaient que j’étais radié de l’ordre des médecins», se défend l’homme, qui pratiquait alors la médecine « alternative ». « Mes patients étaient conscients que la médecine française, ce n’est que du fric ! Chaque année, les médicaments causent 30 000 à 40 000 décès », répète-t-il sans arrêt.

Ouest France fait ainsi la promo de l’opération actuelle qui veut interdire toute médecine alternative.

 

Le procureur requiert contre l’octogénaire une amende de 5 000 € et à une interdiction professionnelle définitive.

Pas cher pour un charlatan. A 80 ans, c’est de toute façon l’heure de se retirer, et 5000 euros d’amendes c’est beaucoup beaucoup moins cher qu’une condamnation pour avoir été le porte-parole de la Journée de Retrait de l’Ecole.

Laisser un commentaire