Rapport Rodrigues : stimulation sexuelle à l'école et disparition de l'amour des enfants pour leurs parents

Par Guillaume Hélÿe

Le 9 septembre 2015, le parlement de l’Union Européenne à Strasbourg a adopté le «Rapport sur l’émancipation des jeunes filles par l’éducation dans l’UE». On l’appelle aussi plus simplement le «rapport Rodrigues» du nom de son initiatrice Liliana Rodrigues. Il a recueilli 408 votes pour, 236 contre et 40 abstentions.

Dans cette vidéo allemande de KLA.TV, la présentatrice affirme que « les pédagogues sexuels importants » exigeraient des articles de sex shop à l’école primaire et voudraient intégrer dans les cours d’éducation toutes sortes de pratiques sexuelles…

Le professeur Hans-Jochen Gamm est également cité. Voici un extrait de ses instructions dans  le manuel destinés aux instituteurs pour les cours d’éducation sexuelle : « Nous avons besoin de la stimulation sexuelle des élèves pour faire la restructuration sociale de la société et pour éliminer radicalement l’obéissance à l’autorité ainsi que l’amour des enfants pour leurs parents ».

Freud l’a dit avant lui : « les enfants qu’on a stimulé sexuellement ne seront plus capables d’être éduqués ».

Par conséquent, poursuit la présentatrice : « cette éducation sexuelle de l’idéologie du genre s’avère être un instrument pour monter les enfants contre leurs parents. On provoque ainsi une déstabilisation, une destruction des familles, et par conséquent de toute la société ».

A la fin de cette vidéo, ne pas manquer la citation de Rockefeller…

Source : YouTube

6 commentaires sur “Rapport Rodrigues : stimulation sexuelle à l'école et disparition de l'amour des enfants pour leurs parents”

  1. Difficile de comprendre l absence de reactions face a des faits aussi graves. Pour ma part, je vais publier cet article autour de moi.

    1. L’absence de réaction que vous mentionnez, est due au fait que cette affaire est un ramassis d’approximations, d’erreurs et de désinformation.
      je vous invite à lire le vrai texte du « Rapport sur l’émancipation des jeunes filles par l’éducation dans l’UE » accessible ici: http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+REPORT+A8-2015-0206+0+DOC+XML+V0//FR

      Vous y découvrirez que l’objectif de ce texte est d’assurer une scolarité égale à tous et toutes et de favoriser l’égalité hommes-femmes. Dès lors on comprend mieux pourquoi JRE tente de le discréditer par tous les moyens.

      De même, je vous invite à vous renseigner sur KLA.tv et sur leurs publications….
      Vous enfin noterez le conditionnel prudent employé dans la phrase citée ici: « les pédagogues sexuels importants exigeraient des articles de sex shop à l’école primaire et voudraient intégrer dans les cours d’éducation toutes sortes de pratiques sexuelles »… Cela ne vous rappelle-t-il pas la tentative faite l’an dernier pour faire croire aux parents français que l’école primaire allait donner des cours de masturbation aux enfants?

      Bien à vous.
      Didier

      1. Didier, avez vous pris le temps de lire le rapport??

        29. reconnaît qu’une éducation sur la sexualité et les relations qui soit sensée, adaptée à l’âge et exacte du point de vue scientifique constitue un outil essentiel pour l’émancipation des filles et des garçons, qu’elle les aide à prendre des décisions en connaissance de cause et qu’elle contribue à la réalisation d’objectifs plus larges de santé publique, comme la réduction du nombre de grossesses non désirées, la réduction de la mortalité maternelle et infantile, la prévention et le traitement précoce des infections sexuellement transmissibles et la réduction des inégalités en matière de santé; invite les États membres à rendre obligatoire une éducation globale adaptée à l’âge sur la sexualité et les relations pour tous les élèves du primaire et du secondaire et à veiller à ce que cette matière trouve une place dans les programmes scolaires et souligne l’importance de la formation des enseignants insistant sur le respect des filles et des femmes ainsi que sur l’égalité entre les hommes et les femmes;…

        éducation sur la sexualité??
        émancipation des filles et des garçons???

        Je vous renvoie également au standards pour l’éducation sexuelle en Europe

        https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf

        informer l’enfant sur: » le plaisir et la satisfaction liés au toucher de son propre corps, la masturbation enfantine précoce »

        De grâce lisez, analysez avant de venir vous la ramener… tout y est!!!

        Bien à vous.

        1. J’ai pris le temps de lire ce rapport contrairement à ce que vous pensez.
          Oui, ce rapport dit qu’une éducation sexuelle adaptée est essentielle pour l’émancipation des garçons et filles et qu’elle contribue notamment à réduire le nombre de grossesses non désirées et qu’elle participe à à la prévention des MST.
          La belle affaire!
          C’est exactement l’objectif de la bien innocente éducation sexuelle qui est dispensée aujourd’hui dans nos écoles.
          Seuls des esprits « torturés » voire pervers, où des personnes désireuses de diffuser un discours politico-religieux (par exemple pour inciter les parents à ne pas envoyer leurs enfants à l’école publique…) y voient un encouragement à la « stimulation sexuelle des enfants ».

          Quant au document que vous appelez « standards pour l’éducation sexuelle en Europe » il s’agit en fait d’un document de l’OMS/Europe qui est distincte de l’U-E en tant que telle.
          Le paragraphe qui vous semble vous émouvoir ne fait que décrire le développement sexuel de tout être humain de l’enfance à l’adolescence. Et si vous pensez que les petits enfants de 2 à 3 ans ne touchent jamais leur sexe, c’est que vous êtes bien naïve ou que vous n’avez pas eu d’enfants… Ou que vos conviction vous empêchent de parler sereinement de ce sujet?
          S
          i vous aviez lu avec attention la suite du paragraphe, vous auriez également vu que le document précise que c’est à cet âge là que les parents doivent veiller à expliquer qu’il est mal de s’exposer en public, de se toucher ou de toucher quelqu’un d’autre. Dès lors, la probabilité qu’ils se promènent nus dans la maison et touchent leurs parties génitales diminue.

          J’imagine combien vous avez du être choquée dans la suite du même document, en apprenant que pendant la puberté « l’intérêt des préadolescents change pour se concentrer davantage sur la connaissance détaillée du corps et des organes sexuels, plus spécialement ceux du sexe opposé ».
          Mon Dieu quelle horreur!!!
          😉

          Bref, je confirme ce que je disais, l’article de JRE est un ramassis d’approximations volontairement imprécis et alarmiste à des fins de désinformation. Dans la droite ligne des SMS envoyés il y a quelques années pour avertir les parents que les bambins en maternelle avaient des cours de masturbation….
          Maintenant, vous faites comme vous voulez et vous diffusez les idées que vous voulez. Même si les méthodes employées s’apparentent à de la manipulation.
          Pour ma part je continuerai a essayer de faire entendre la voix du bon sens tant que j’en serais capable.
          Bien à vous
          Didier

          1. Cher Monsieur, vous n’y êtes pas du tout, et il vous faudra sans doute beaucoup de temps pour voir que l’éducation sexuelle est née dans l’esprit d’un fou sado-maso comme Kinsey pour lequel les enfants étaient orgasmiques à la naissance, ce qui justifiait à ses yeux ces cours d’éducation au sexe. C’est ce malade qui a fondé ces cours, et nul autre. Et c’est Freud lui-même qui disait (alors que ce monsieur pas une référence pour moi) que les enfants sexuellement mobilisés étaient inéducables… Je vous conseille d’aller voir sur ce site un article intitulé « Ejaculation au programme de CM1 » qui montre des extraits d’un cours d’éducation sexuelle en classe de primaire – extraits réalisés par une télé mainstream France 5 – et si vous êtes d’accord avec ce genre d’intervention dans les classes des petits, alors nous n’avons rien à nous dire de plus, et passez donc votre chemin.

  2. Outre les excellentes explications de cette vidéo, voici ce qui se passe réellement : les RÉSEAUX DE PÉDOPHILIE – qui se confondent à peu près avec les ÉTATS – veulent former massivement la jeunesse qu’ils veulent « embaucher », et sur laquelle ils mettent la main en utilisant les éléments corrompus des services s’occupant de l’Enfance !

    Pourquoi la pédocriminalité organisée est-elle devenue un business d’une telle importance, et même une affaire d’État ?
    Parce qu’elle ne sert pas qu’à assouvir les vices privés des prétendues  » élites » : les enfants sont une monnaie d’échange pour la corruption, bien utile pour décrocher des contrats économiques et pour faire venir des denrées et de l’énergie à bas prix !
    Pour cette raison, nombre de petits-bourgeois se sont vite détournés du combat pour défendre la Famille : ils ont compris que la pédocriminalité est le FONDEMENT du système politique et économique actuel, et pour rien au monde ils ne voudraient renoncer aux belles voitures et aux salons en cuir que leur paye le viol des enfants des classes populaires souvent basanées !

    Mais ça, c’est MAINTENANT qu’il faut le dire, avant que le Décodex ait persuadé la population que le Rapport Rodrigues « n’existe pas » !

Laisser un commentaire