PMA : recherche le visage de mon père désespérément

Par Farida Belghoul

Etats généraux de la bioéthique : «Né de PMA avec don de sperme anonyme, je voudrais mettre un visage sur mon géniteur» dit Benjamin qui serait favorable à la levée partielle de l’anonymat des donneurs de gamète.

A-t-il ses yeux ? A-t-il d’autres enfants ? Pourquoi ce don ? Benjamin, 20 ans, est assailli de questions qui resteront à jamais sans réponse. Né par PMA (Paternité Malheureusement Absente) d’un don de sperme anonyme, le jeune homme ne sait rien de « son père biologique ». C’est la loi française qui impose l’anonymat aux donneurs de sperme, et aux donneuses d’ovocytes.

Comme Benjamin, de nombreux enfants nés dans ces conditions bouleversantes plaident pour une levée – partielle ou totale — de cet anonymat. Le vœu de Benjamin ne sera certainement pas exaucé par le législateur macroniste. En revanche, la PMA sera vraisemblablement accordée aux lesbiennes.

La vérité sur ses origines, Benjamin l’a apprise jeune, il était en primaire. Quand ses parents ont divorcé, il s’est retrouvé en larmes, à demander à ma mère : « Pourquoi papa n’est pas mon papa ?« . A la même époque, le jeune garçon apprend aussi que sa grande sœur, de six ans son aînée, a été conçue de la même manière que lui, mais pas du même donneur.

« Je n’ai pas eu envie d’en reparler avec eux, confie-t-il au journal 20 minutes. Je n’ai pas eu envie de ressasser ça avec eux en sachant que je n’apprendrais rien de nouveau, qu’ils n’auraient pas les réponses à mes questions ».

« Ma sœur comme moi, elle se pose beaucoup de questions sur son géniteur. A quoi ressemble-t-il ? Est-ce que je lui ressemble ? Les dons de nos géniteurs ont-ils permis la naissance d’autres enfants ? »

Benjamin aurait bien aimé avoir une photo de lui, savoir à quoi il ressemble, ainsi qu’une lettre expliquant sa démarche.

Ce que Benjamin souhaiterait, pour lui, pour sa sœur et tous les autres enfants dans leur cas, « c’est juste en savoir un peu sur nos origines, mettre un visage sur notre géniteur et savoir pourquoi il a fait ça ».

Contentez-vous des dons de Dieu pour le bonheur de tous les enfants du monde.

 

Source : 20minutes.fr

1 commentaire sur “PMA : recherche le visage de mon père désespérément”

  1. Quelle souffrance pour ces pauvres personnes perdues ignorant qui est leur géniteur! J’espère que la mère conceptrice de ce projet immonde et purement égoïste est fière de la souffrance qu’elle cause à ses enfants!!Un enfant a besoin de connaitre son père et sa mère,il n’existe pas d’autre façon pour lui de se construire, toute autre équation est purement satanique!

Laisser un commentaire