Lutte contre la pornographie : l'échec ridicule d'un infirmier scolaire

Par Farida Belghoul

Regardez à quel point cet infirmier scolaire est totalement à côté de la plaque pour traiter de la pornographie avec des élèves de 4ème. D’abord, il distribue lui-même des préservatifs aux adolescents chauffés à blanc par la pornographie. Il donne ainsi son aval à poursuivre dans la voie ouverte par les marchands de sexe violent et sale dans l’enceinte de l’école, et dans son bureau, ce qui n’est pas un message contraire à ce fléau…

Deuxièmement, il anime les fameux cours d’éducation sexuelle où il s’abîme dans une psychologie de bazar et une sociologie matérialiste évidemment contre-productives car un adolescent en chaleur se moque royalement que la pornographie soit du cinéma ou pas, et que ce soit un moyen de faire de l’argent sur le dos des femmes ou pas…

Seules les armes de l’Esprit peuvent combattre la pornographie : les arguments de la sociologie marxiste et de la psychologie de bazar sont vains. La pornographie, comme toute drogue,  exerce une emprise satanique que les sciences humaines sont bien incapables de vaincre.

Conclusion : la pornographie et la laïcité font objectivement bon ménage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.