Lumière totalitaire

Par Maïda Abdelhaqq

Annoncé le 7 mai 2015, le plan numérique est déployé progressivement depuis la rentrée 2015 pour que la jeunesse soit de plain-pied dans le monde numérique. 1 256 écoles et 1 510 collèges au moins seront équipées en tablettes dès la rentrée 2016. C’est près d’un quart des collèges qui rejoignent donc le plan numérique. Plus de 175 000 élèves seront dotés de tablettes numériques, cofinancées par l’État et par les collectivités territoriales.

Michel Desmurget docteur en neurosciences cognitives et directeur de recherche à l’INSERM démontre à travers son livre TV lobotomie, une corrélation entre l’exposition aux images télévisuelles et la dégradation des compétences cognitives et sociales. Il en appelle, après bien d’autres chercheurs, à une prise de conscience collective.

La télévision formate le développement du cerveau, entrave la progression linguistique, génère des troubles de l’attention, subordonne la façon de penser, contraint l’imagination.

Il rappelle également que bien au delà du contenu et du nombres d’heures passés devant les écrans, c’est le contenant en lui même qui est dévastateur.

Dans ce reportage d’Arte, le chercheur explique à propos de la lumière directe émanant des écrans : « avec la lumière directe qui traverse, le spectateur devient l’écran, il est enveloppé par les images, et il  n’a plus aucune distance. »

L’abandon de l’objectivité pourrait préfigurer une société très totalitaire.

 

Laisser un commentaire