Loi sur le "secret des affaires" pour condamner au silence les lanceurs d'alerte

Par Farida Belghoul

Comme à chaque fois, qu’ils font un mauvais coup, ils enjolivent leur forfaiture avec une propagande dorée : la loi des affaires devrait – soi-disant – « protéger les entreprises contre l’espionnage économique, le pillage industriel ou la concurrence déloyale« .

En vérité, cette loi des affaires (commandée par Bruxelles) est mise en place par les lobbies pharmaceutiques, alimentaires,  par Monsanto, etc… pour en finir avec la ré-information et les lanceurs d’alerte. Exemple pertinent de Philippe Jandrok : « si vous voulez savoir ce qu’il y a dans les petits pots pour bébés du supermarché, demain vous ne le saurez plus, et plus personne n’aura plus le droit de vous le dire… »

Objectif : l’empoisonnement pour tous, sauf pour eux.

Dans cette vidéo, Philippe Jandrok peut encore nous alerter sur le gardasil, et avec quelle énergie !

 

 

1 commentaire sur “Loi sur le "secret des affaires" pour condamner au silence les lanceurs d'alerte”

  1. Bonsoir, allooo ici la terre……..
    Ca ne peut pas durer comme ça et ils le savent bien
    On cherche quoi au final à pousser le bouchon de + en + loin ?????
    On s’en doute

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.