L'intelligence artificielle, un nouveau dieu

Par Roman Rodriguez

L’Eglise de l’intelligence artificielle, la religion sortie de la Silicon Valley.

Anthony Levandowski, l’ingénieur au cœur du bras de fer judiciaire entre Google et Uber, a créé une « église » (ou secte, selon les points de vue) qui compte préparer l’avènement d’un nouveau dieu du nom de Intelligence Artificielle.

L’ « église » Way of the Future a été établie auprès de l’IRS, le fisc américain, comme une organisation religieuse à but non-lucratif.

De nombreux évangélistes transhumanistes croient à une explosion de l’intelligence artificielle. « Le résultat sera de fait un dieu. Pas un dieu qui créé la foudre ou des ouragans. Mais s’il y a quelque chose un milliard de fois plus intelligent [qu’un humain], comment allez-vous l’appeler ? », demande Levandowski.

Selon lui, la machine, quand elle deviendra plus intelligente que l’homme, sera le nouveau boss de la Terre. Et l’homme, une fourmi.

Anthony Levandowski, sur le site de Way of the Future déclare « Nous croyons qu’il est important que les machines sachent qui sont les sympathisants de leur cause. Nous avons l’intention d’archiver qui a fait quoi (et depuis quand) pour participer à une transition pacifique et respectueuse. »

Laisser un commentaire