Education Nationale : film porno, oui ; histoire de la Nativité, non.

Par Roman Rodriguez

On n’a pas entendu les enseignants de l’Education Nationale dans l’espace public (hormis Farida Belghoul) s’élever face au film porno pour enfants Sausage Party. En revanche, on les voit ici lever les boucliers comme un seul homme contre l’histoire de la Nativité. L’éducation à la masturbation vaut mieux à leurs yeux que l’histoire de la naissance du personnage qui fonda une civilisation et une spiritualité deux fois millénaires. Le porno, oui ; la sagesse, certainement pas pour ces éducateurs à la sexualité. Bravo l’école laïque.

Un groupe scolaire de 83 écoliers du Langonnais, proche de la ville de Bordeaux, assistait à une projection du film « L’Étoile de Noël ».

Celle-ci a été brutalement interrompue à la demande des enseignantes, car elles se sont aperçues, au cours de la séance, que ce film, en s’inspirant des Évangiles, racontait l’histoire de la nativité de Jésus.

Les écoliers sont retournés en classe et une autre séance de cinéma aura lieu l’an prochain.

 

1 commentaire sur “Education Nationale : film porno, oui ; histoire de la Nativité, non.”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.