Les lionceaux du califats : enfances brisées, âmes mutilées

Par Remi Hugues

« Il a quatre ans. Il vient de tuer un homme »…

C’est effroyable mais bien réel. Combien de destins d’innocents ont-il été détruits ? Plongée dans l’enfer de l’Organisation de l’Etat islamique (DAECH), qui n’est pas le produit de la civilisation musulmane mais bel et bien de l’involution occidentale, arrivée aujourd’hui à son paroxysme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *