Les Brigandes, une diablerie de plus ?

Par Farida Belghoul

Une ex membre des Brigandes témoigne de son expérience dans ce groupe de chanteuses en hausse dans les milieux identitaires et autres affidés. Ancienne compagne de Joël Labruyère, le chef suprême, c’est à ce titre qu’elle raconte l’histoire de qu’elle appelle « la secte » : elle évoque l’origine du groupe musical, les techniques de manipulation de Labruyère, l’enfermement des membres, la soumission totale des adeptes… Quel est le but de Joël Labruyère ? Pourquoi essaie-t-il de récupérer les idées en vogue dans les milieux dit « d’extrême-droite » ?

 

 

 

2 commentaires sur “Les Brigandes, une diablerie de plus ?”

  1. Je soutenais ce groupe au départ, pour sa communauté de mères, c’est ce qui me motivait, par contre la musique de ce gourou s’insupportait, je la trouvais agressive. En écoutant les textes, je les ai trouvé de plus en plus agressifs, racistes et je me suis désabonnée de leur chaîne Youtube. Donc, voilà le fin mot de l’histoire, et c’est très bien que l’on sache cela, parce que c’était très décevant, de voir une communauté de vie féminine avec des enfants, tourner à l’agression équivoque, quant à la politique de vie qui semblait la leur au départ. J’espère que le reportage n’est pas une manipulation, non plus, j’aimerai voir cette ‘brigande’ sans masque.

Laisser un commentaire