La souveraineté nationale, un rempart pour protéger les enfants

Par Roman Rodriguez

Guillaume Helye nous explique, sur La Route de la Fidélité, en quoi la souveraineté nationale constitue un rempart pour protéger les enfants.

Pour participer à la cagnotte, cliquez sur le lien ci-dessous :
https://www.gofundme.com/la-route-de-la-fidelite

3 commentaires sur “La souveraineté nationale, un rempart pour protéger les enfants”

  1. bien sur ,c’est ce qu’il faut rapidement faire !!!et ce sont les memes idées -reflexions de mr Collon ,faire vite est impératif !!!

  2. Bonjour (et merci pour votre action !)
    Oui, ça serait une manière intelligente de reprendre notre pouvoir de peuple. Cette notion fait peur aux gens car ils pensent, comme vous le précisez bien, à l’autarcie, au repli sur soi etc. que défendent certains responsables politiques. Or c’est ce qu’on est amenés à penser après des décennies de communication visant à nous faire associer « perte de souveraineté » et « ouverture », « modernisme ». Au contraire, en retrouvant notre souveraineté, on pourrait entrer dans des échanges beaucoup plus authentiques avec les autres pays et entretenir, comme vous le dites, des rapports gagnant-gagnant avec nos interlocuteurs. En fait, souveraineté et autarcie n’ont rien à voir. On peut très bien être souverain et très ouvert, altruiste (ce vers quoi il faudrait tendre) et être dépossédé de sa souveraineté (marionnette de grandes instances supra-nationales) et complètement sourd à la souffrance du monde (voire même complice de ceux qui profitent des plus faibles). Bonne route à Farida et à vous en direction de la crypte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *