La Mecque : les escroqueries de la fin des temps

Par Farida Belghoul

Le beau pèlerinage à la Mecque, attendu toute une vie, tourne au cauchemar total. Promesse de l’agence de voyages : séjour de rêve, hôtel chic 5 étoiles, guide agréé, tous frais payés… Nafissa avance 1500 euros :  « Le 2 septembre 2016, j’ai embarqué pour ce qui aurait dû être le voyage de ma vie ».

Plusieurs années d’économie, anéanties en quelques jours. L’escroc avait présenté une brochure magnifique : vol direct Marseille-Djeddah, hôtel chic 5 étoiles au pied de la Grande Mosquée… 5000 euros… 10 jours avant le voyage, il veut le solde « pour sécuriser les places »… 6 jours avant le vol, changement de programme : départ le 2 septembre au lieu du 26 août. Cinq jours de moins de pèlerinage pour le même prix.  Escale à Istanbul à la place du vol direct. L’hôtel passe à 3 étoiles, non plus situé au pied de la Grande mosquée mais à 5 kms.

Cerise sur le gâteau : personne à l’aéroport pour accueillir le groupe de 30 personnes. L’agence injoignable en France. Pas de guide : « c’est pourtant obligatoire qu’un guide agréé, qui travaille avec l’agence, nous accompagne tout le long du pèlerinage. Pour les visites guidées, pour accéder aux rituels, ou si quelqu’un tombe malade… »

De plus, ce n’était pas l’hôtel prévu : minable et insalubre situé les quartiers low cost, à cinq ou six kilomètres de Mina, où se dressent des tentes de pèlerins. Attente durant des heures dans le hall, tous épuisés. A quatre ou cinq dans des chambres de deux. Bennes à ordures devant l’hôtel, cafards morts dans les chambres.

Les dossiers avaient été revendus à une agence à Paris, qui à son tour avait utilisé les services d’une agence à Nice. Pèlerins livrés à eux-mêmes. 800 euros de frais en plus : bus, minibus, taxis arnaqueurs pour se rendre aux prières.

A Mina, 150 sous une tente prévue pour 80. « On aurait dit un camp de concentration » assure Nafissa. Visites improvisées sans guide. Nafissa (47 ans) a pleuré pour ces pèlerins de 70 ou 80 ans qui avaient économisé toute leur vie pour ce voyage. Elle n’avait économisé que… 6 ans. « On a surtout été privés de plusieurs bienfaits du pèlerinage, comme certaines prières nocturnes, qui sont des récompenses incroyables pour nous musulmans… Tout ça parce que des gens sans scrupules ont décidé de nous pourrir notre hajj.  »

Quelque chose me dit qu’ils ont peut-être eu la chance d’avoir effectué l’un des pèlerinages les plus agréés de Dieu. Quant aux agences corrompues, et à ses rabatteurs mafieux, bonne chance aussi le jour du grand départ pour l’autre monde…

 

 

 

Source : bfmtv.com

 

3 commentaires sur “La Mecque : les escroqueries de la fin des temps”

  1. Hélas!le hadj se nommera le tourisme religieux d’or et n’avant?certains dise que la Mecque est aujourd’hui le nid de l’Antéchrist a l’oeil borne tout comme le moufti salaf de la Mecque avec tous les signes anonciateur du prophète qui se confirme de plus en plus?hélas!

  2. Ma maman a eu le même traitement pour 6500e !! Pour ma part, elle aurait mieux fait de donner cette argent à une famille vraiment dans le besoin !!

    1. oui il aurait mieux valu, mais dites-lui de notre part que Dieu a vu ce qu’elle a enduré pour Lui. Et je pense en effet qu’il va falloir envisager de se retirer de toutes ces impostures en évitant de fréquenter les institutions corrompues comme les mosquées de la république et les agences de voyage pourries …

Laisser un commentaire