Encore une pétition vaine face aux blasphèmes du service publique

Par Guillaume Hélÿe

Suite à la reconnaissance par l’Église d’une nouvelle guérison miraculeuse à Lourdes, les médias du système se sont livrés à des blasphèmes révoltants. Rien de bien surprenant là-dedans, ni dans la réaction catholique qui a produit une énième pétition pour quémander exiger des excuses.

Une pétition, quelque soit le nombre de signatures, n’est pas une arme mais un aveu de défaite et de ralliement,t à la République maçonnique. Si les catholiques se soucient du respect des œuvres divines, la posture à adopter est le boycott des medias qui les insultent et l’observance des lois divine et le combat pour  la France Chrétienne.

Car la haine de la Religion trouvera toujours dans l’inconséquence des fidèles un terreau favorable pour se justifier. Ce énième blasphème est donc l’occasion pour les chrétiens de se remettre en mémoire les demandes de la Mère de Dieu à Lourdes:  Pénitence et prière.

 

Laisser un commentaire