Education du sexe au Maroc : un publiciste marocain monte au créneau

Par Farida Belghoul

Tout le monde finira par comprendre que l’éducation du sexe prend sournoisement la place de l’éducation du cœur. Tout le monde finira par constater les dégâts irréparables de cette éducation mortifère aux intentions enjolivées. Tout le monde finira par refuser la mort de l’humanité… Mais quand ? Trop tard ?

 

Scandale – Ayouch demande au gouvernement d’introduire l’éducation sexuelle dans les écoles où les lesbiennes et les homos seront « libres » et « intouchables »

L’homme par qui le scandale arrive. Dans sa dernière sortie médiatique, le millionnaire Noureddine Ayouch a jeté un pavé dans la mare et qui ne tarde pas de faire des vagues : «pour la liberté sexuelle au Maroc».

Ayouch dont la profession de toujours est la publicité, s’est glissé cette fois-ci dans la peau de « militant » en utilisant la casquette de membre du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique pour proposer au ministre de l’Éducation nationale d’inclure « la liberté sexuelle » dans les manuels scolaires et programmes éducatifs des années à venir.

A cette occasion, selon Al Akhbar, Ayouch a également lancé un appel pour la tolérance, le respect des autres religions.

Ayouch a par ailleurs lancé un appel pour « la liberté du corps » dans les écoles, et d’enseigner aux enfants comment « se comporter librement » et sans complexe, en conformité avec l’esprit de la culture de la liberté sexuelle.

Ayouch voit que la relation sexuelle entre hommes et femmes du même sexe (lesbiennes) s’inscrit dans le cadre de « la libre disposition d’un individu de son corps » souligne le journal. Et d’ajouter que selon Ayouch, l’homme a « le droit de disposer de son corps comme il veut, et L’Etat n’a pas le droit d’interférer dans la liberté des individus et ces derniers ont le droit d’établir des relations sexuelles entre deux hommes, où bien deux femmes. »

Il oublie de préciser que cela s’appelle « Sodome et Gomorrhe » dans les saintes écritures.

 

Source : article19.ma

1 commentaire sur “Education du sexe au Maroc : un publiciste marocain monte au créneau”

  1. Cet ayouche est un troublion très efficace au Maroc, tel un ver qui ronge un fruit il distille ses valeurs décadentes dans le pays, pour mieux étendre la pornographie dans le pays il s’en prend notamment aux enfants! Il a crée la Fondation Zakoura Éducation, qui développe « un système original d’éducation non formelle » permettant de scolariser près de 30 000 enfants exclus de l’école publique et d’alphabétiser plus de 80 000 adultes, comme en France les marocains auront droit à l’éducation au sexe et à la débauche! 417 écoles non formelles ont été créées!! quelle efficacité!!comme le lobby lgbt celui là est très actif et le peuple très endormi!

Laisser un commentaire