Ecole à la maison : attention aux boniments !

Par Roman Rodriguez

Direct de Farida Belghoul samedi 8 septembre 2018 à 21h30 sur sa chaîne YouTube. Les attaques du pouvoir contre les enfants poussent les familles, à juste titre, vers l’école à la maison. Avant de se lancer, il faut bien s’informer. Un homme averti en vaut deux. Farida Belghoul, professeur de l’Education Nationale, et pourtant mère non scolarisante reçoit une autre mère de famille qui fait aussi l’école à la maison….

2 commentaires sur “Ecole à la maison : attention aux boniments !”

  1. J’ai pu voir cette ruée ces derniers jours sur l’idée de l’école à la maison, comme si on venait de découvrir le fil à couper le beurre. Ce qui m’a gêné le plus, c’est que quand on n’est pas en mesure de rédiger un titre de vidéo, sans y laisser une énorme faute d’orthographe, certes, cela ne gêne pas, peut-être, un enseignement de maternelle, mais cela est certainement un signe que ce sera problématique d’enseigner la grammaire, et l’accord des verbes. Mais j’irais (bien) plus loin: Nombre de parents s’entêtent sur leur enfant sans comprendre ses besoins et son rythme, et ces parents qui s’emballent à quelques jours de la rentrée font peur, car le principe même de l’instruction, c’est le pragmatisme « patience et longueur de temps, font plus que force et que rage »… Parents ou enseignants, je ne crois pas que la patience et le discernement s’apprend, c’est dans les tripes, et un enfant, ce n’est pas une machine, c’est une âme, une affection, une créativité, et une unicité. Faire l’école à la maison, c’est savoir rester dans sa capacité parentale, tout en offrant une instruction à son enfant, cela suppose d’avoir soi-même une instruction et une ouverture d’esprit, une aération, propice à soi-même apprendre et retransmettre. Une envie de donner, d’offrir, pas de jouer à l’école et aux punitions qu’on a subi, retranscrire sa haine du système scolaire, vouloir imposer à son enfant un contre-modèle, qui peut être tout autant nocif que celui qu’on a quitté.

Laisser un commentaire