De nombreux mots arabes dans la langue française

Par Roman Rodriguez

Jean Pruvost, lexicologue, explique comment la langue du Coran s’est inscrite dans la langue française, et nous apprend que chaque jour nous utilisons de nombreux mots arabes.

« La langue arabe est extrêmement présente dans la langue française […] L’arabe n’a cessé d’enrichir notre langue entre le IXe siècle et aujourd’hui. Au départ, c’est principalement Al Andalus, l’Espagne musulmane qui a donné de nombreux mots courants et mots savants au XIIIe siècle en français. Plus tard, la colonisation et la décolonisation ont apporté une nouvelle vague de mots, avec notamment un volet important dans le domaine de la gastronomie. », déclare le lexicologue.

Des épinards, de l’estragon, du potiron, des artichauts sont, par exemple, tous des mots arabes.

On retrouve aussi beaucoup de mots dans l’habillement. Si vous allez dans un magasin (mot arabe), acheter une jupe (mot arabe) de coton (mot arabe), un gilet et un caban (mots arabes), vous utilisez des mots arabes.

Jean Pruvost nous informe également que : « Le mot « bled » a été tellement installé dans la langue que beaucoup ignorent que c’est un mot arabe. Les plus jeunes s’en sont à nouveau emparé avec le mot « blédard », qui désignait celui qui débarquait de la campagne algérienne ou marocaine et qui s’installait dans la région parisienne. »

Les mot « chouf » ou « kiffer » sont utilisés depuis longtemps, comme dans l’expression kiff-kiff bouricot. Au début, le kiff c’était la drogue et aujourd’hui, cela désigne le fait d’apprécier quelque chose.

« Ils parlent (les français) arabe beaucoup plus que gaulois… Le gaulois, c’est à peine un centaine de mots. Pour l’arabe, on est à 500 mots et même davantage si l’on compte les mots savants du côté de la faune et la flore. Un enfant qui part faire de l’algèbre et de la chimie dans son collège est dans le monde arabe. » ose-t-il encore dire.

Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez l’approfondir en vous procurant l’ouvrage de Jean Pruvost : « Nos ancêtres les arabes », ainsi que le « Dictionnaire des mots français d’origine arabe » de Salah Guermiche.

1 commentaire sur “De nombreux mots arabes dans la langue française”

  1. Exactement ,non seulement en français,en russe,en allemand et même en anglais?: Le salut=salem,la barak=el baraka(l’abondance),marseille=el marsa(le port),L’amiral=émir,la chemise=el camisse, le chat=el cat’s,niquer=el nikah(excuser moi c’est un terme arabe), alcool=al cohhool, éléphant=el phile,giraf=el zafira,le noble=nabil,l’evangile=el engile(la bonne nouvelle)etc…oui beaucoup de mot ont été echanger dans la période andalouse avec le pronom personnel (el)qui est reste en espagnole avant chaque mot,et après( le ) en francais=le,la,les=el et aussi les croisée de Jérusalem importante des légumes,pruneaux,et les instruments de music,la science d’où la renaissance en Europe??? etc ?et aussi n’oubliant pas que le coran est riche en langue hébraïque, araméen, le farsi(perse)et curieusement du latin?exemple=el yom=aujourd’hui,saadaka=faire aumône et plus exactement faire un acte de juste, (hébreux),el jehenem=l’enfer ,el souf=laine (en perse),el quintar=la quintal =une bourse(latin),l’araméen je n’en vous parle même pas car c’est l’ancêtre de l’arabe,comme el kiteb=le livre,Salem=le salut,el nabi=un envoyé,etc…car celui ou le savant quelque soit sa foi monothéiste maitrisant ces 3langues,il comprendra le message du coran,malheureusement le coran est baffoue par les pseudos savant d’Arabie qui eux ont nationalisée la langue arabe et le coran?hélas!voilà le résultat d’aujourd’hui avec le terrorisme international ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.