Aluminium et autisme

Par Farida Belghoul

L’aluminium est le métal le plus abondant de la croûte terrestre mais il ne possède aucune fonction biologique connue. Il n’est que toxique pour l’organisme en particulier pour le système nerveux et les os. L’existence d’aluminium en quantité très supérieure à la normale a toujours été noté aussi dans les cerveaux  autopsiés de patients atteints de maladie d’Alzheimer, mais jamais à l’intérieur des cellules cérébrales elles-même, preuve possible qu’autisme et Alzheimer pourraient répondre au moins en partie à une même cause physique

Laisser un commentaire