Admission Post Bac : que faire en cas de refus d'inscription ?

Par Farida Belghoul

Une facette du chaos programmé. Un tirage au sort décide des admissions à l’université française. La colère monte – légèrement – chez les étudiants sans affectation vis l’admission post-bac (APB)… Un conseil d’amie : renoncer à la fac, apprenez un métier et sauvez votre peau ainsi. J’y reviendrai bientôt dans une émission en direct sur ma chaîne youtube.

Claire Potin (présidente de SOS Education) vous donne la marche à suivre si vous souhaitez absolument entrer dans ces universités de misère.

Claire PolinChère amie, cher ami,

Si votre enfant a été inscrit sur liste d’attente pour l’université de son choix à la suite d’un tirage au sort défavorable par le site APB (« Admission Post-Bac »), vous devez absolument lire ce qui suit.

En effet, aujourd’hui se clôt la phase 1 des admissions : trop d’élèves et de parents acceptent la mort dans l’âme une orientation vers une filière qui ne constituait que leurs 3ème, 10ème, voire 15ème ou 20ème vœu…

Comment accepter de renoncer à une vocation profonde parce qu’on n’a simplement « pas eu de chance » ?

Comment se motiver pour suivre des études que l’on n’a pas vraiment choisies ?

Il existe pourtant une démarche à suivre pour contester cette procédure illégale et scandaleuse du tirage au sort. Je vous l’indique dans un bref vademecum que vous trouverez en suivant ce lien

Vous y trouverez les arguments juridiques qui vous permettront de saisir le Tribunal administratif dont dépend l’université de votre choix, afin d’obtenir votre inscription.

Le ministère de l’enseignement supérieur fera tout pour vous décourager. Mais en vérité, vos chances de succès sont réelles !

Pour commencer, un courrier recommandé avec accusé de réception est à envoyer de toute urgence au recteur chancelier de l’université. Je vous ai préparé un modèle que vous pourrez télécharger en cliquant sur le bouton que vous trouverez en bas de cette page : 

http://soseducation.org/tirage-au-sort-que-faire-cas-de-refus-d-inscription

Comme je vous l’écrivais ci-dessous, nous sommes déjà parvenus à faire plier le ministère pour plus d’un millier d’étudiants franciliens.

Ne vous résignez pas !

Transférez ce message à tous les élèves et parents d’élèves concernés. Dites-leur qu’ils peuvent compter sur notre soutien.

Bien à vous,

 

 

Laisser un commentaire